Complètement givrée…

Happy shower…ou pas….

edf

Voilà un peu plus de quinze jours qu’une expérience, que j’ai eu envie de tester, de douche froide matinale, est terminée…

Pour rappel, pour ceux qui n’auraient pas suivi mes petits posts sur les réseaux, c’est après la lecture un mercredi matin de novembre ( un treize novembre très exactement ) que je me décide , après quelques minutes, voire secondes, à mettre en pratique une expérience menée par une journaliste chroniqueuse de mon magazine fétiche « Respire » du mois de novembre…Son article intitulé « Confort glacial » s’interroge sur les effets d’un bain dans l’eau froide ou d’une douche glacée, sur le plan de la santé et de l’estime de soi….La chroniqueuse habitant dans la campagne irlandaise , décide un beau matin ( enfin par une matinée bruineuse plus exactement ) d’aller se plonger dans son jaccuzzi d’extérieur, rempli d’eau glacée…. ( sans commentaire… )

Riche d’une expérience de respiration profonde, de lectures sur le sujet, elle se lance pour trente jours de douche ou de baignade en eau froide…et de raconter son expérience ce jour là et les trente jours suivants ( voire plus… )

Je lis l’article, je le relis…et par cette belle matinée de novembre, nous sommes mercredi, je suis à la maison, tranquillement installée dans mon fauteuil, avec vue sur les oiseaux, je me lève et décide, en quelques secondes, de moi aussi me lancer dans cette expérience…de 30 jours….de douche froide…pauvre d’une expérience en respiration profonde, pauvre de lecture sur le sujet, un peu inconsciente sans doute, mais déterminée…je me lance….

Pendant trente jours, me voilà donc à écrire tous les jours ou presque mes ressentis, mon expérience…

Et ce sont ces mots écrits, bien souvent sur le coin de ma table ronde de cuisine, après chaque douche, en buvant un thé bien chaud , avant de partir travailler, que je souhaite partager dans cet article, et ce blog…ou du moins en partie….

Prêts à me suivre ? Couvrez vous bien si vous êtes frileux, enfilez un bon et gros pull d’hiver, enveloppez vous dans un plaid à la chaleur douce et réconfortante et bonne lecture !

JOUR 1     9h

Je ne réfléchis pas. Je réponds à mon envie subite. J’agis sur le coup, juste après la lecture de l’article. Je prends juste le temps de faire une photographie de la serviette chaude et moelleuse juste avant de mettre en route la douche.

J’ai le souffle coupé. Ma respiration est difficile. Mais je me concentre, et sur l’objectif , et sur ma respiration…

Je peste intérieurement…Quelle idée !!! Je respire à grandes inspirations et expirations…Le plus dur ce sont les épaules et le haut du buste….Mais voilà …après quelques instants, je coupe l’eau…c’est fait.

J’ai déjà pris des douches froides, je me souviens… je me souviens oui, d’un camp d’été dans le Jura où l’eau des douches était froide, aucun espoir d’avoir de l’eau chaude même tiède…et pendant quinze jours il a bien fallu s’y faire….J’avais 17 ans, c’était l’été, il faisait chaud, bref…c’était normal…

Mais là, voilà…je n’ai plus 17 ans…pas loin de 30 ans se sont écoulés ( ah mince alors !!!) ce n’est pas l’été. Il fait 5 °C dehors, 19 °C dans la maison et ça, ça fait toute la différence !!!

Donc, les douches froides, j’ai déjà expérimenté il y a longtemps mais aussi après une sortie running par un temps particulièrement chaud ou lors de canicules de certains étés…bref, lorsque mon corps avait besoin de fraîcheur…

On va dire, que là, ce n’est pas la fraîcheur qui est recherchée…ce n’est pas le même délire !!! c’est vraiment une expérience sur soi, sur le mental, sur cette bataille qui peut s’engager dans notre esprit lorsqu’on est persuadé qu’on arrivera jamais à faire quelque chose ( surtout quand celle ci est imposée ) , quand on cherche à fuir certaines situations… C’est une expérience donc…je la prends comme telle…non comme un défi…

Donc voilà , Jour 1 : J’ai pris ma première douche d’une série de 30 ( j’espère…) , froide…J’ai eu le souffle coupé, l’envie de chanter à tue-tête ( euh…non de crier à tue-tête plutôt…) et au sortir de la douche, bien emmitouflée dans ma serviette, c’est là que j’ai commencé à ressentir une douce chaleur, très agréable…la sensation de froid avait complètement disparue… »Je l’ai fait !!! » bon…c’est juste le premier jour ( t’emballe pas !! ) Demain, tu remets ça…et pas à 9h….

JOUR 2     6h20

J’ai eu du mal à trouver le sommeil…Je pensais déjà à ma douche du matin…j’y pensais et repensais… Impossible de m’endormir… Mais franchement !! qu’est-ce qui m’a pris ? Qu’est-ce qui m’a poussé à m’engager dans cette expérience ( quel diablotin intérieur ??!!! ) Je me suis réveillée avant le réveil…Parce que je pensais aussi à ma douche du matin…Renoncer ? C’est tellement tentant, c’est tellement simple, facile…mais voilà…je cherche aussi à aller au-delà de mes facilités, de mes petits conforts, de mes doutes…

C’est de la folie douce….

Il est 6h20 du matin et ce n’est pas la même ambiance qu’hier à 9 h….Ça change tout même !!!

6h20…il ne faut pas réfléchir… Aller direct à la salle de bain. Toujours ne pas réfléchir. Préparer la serviette ( qui n’est finalement pas si chaude…fichu radiateur en mode éco la nuit !!! ). Mettre en route la douche. Ne pas réfléchir. Et y aller….

C’est simple quand on ne réfléchit pas ! Enfin…non…parce que quand on se dit de ne pas réfléchir, on réfléchit quand même !! c’est fou non ??

Même sensation qu’au jour 1. C’est froid. Je ne respire pas bien du tout. Je lutte. Je dois faire un effort sur moi même vraiment grand, immense… Bon, on n’a pas dit qu’il fallait que ça dure 5 minutes non plus…Alors voilà, c’est fait et très vite, comme hier le corps se réchauffe et là je suis bien. Je sèche très vite et j’ai chaud. Je suis bien ( désolée je me répéte ) Je l’ai fait !! Satisfaction !!! ça n’est que le deuxième jour….

JOUR 3 ( je vous rassure mes écrits ne vont pas être toujours aussi longs !! et je ne mettrai pas les 30 jours !!! je ne voudrais pas vous perdre sous la douche !!! )

La perspective au réveil de la douche froide à 6h30 du matin n’est toujours pas réjouissante. J’aspire à être le week-end pour la prendre à la lumière du jour. Ce sera peut-être plus facile. Il faut, comme les jours précédents, faire taire cette petite voix intérieure qui réfléchit trop. Je pourrai tout arrêter tout de suite, là , après deux jours seulement, mais si un des objectifs de cette expérience est de voir si cela agit sur mon mental, mon état d’esprit, il faut résister ( oh je n’aime pas ce mot !!! ) persévérer serait mieux… mais finalement, c’est plus «  résister » quand même. C’est un peu comme un combat contre soi même…mais je n’aime toujours pas l’idée de résistance, comme lorsqu’on court les jours de grand vent, qu’on le prend en pleine face… il ne faut pas chercher à résister mais bien chercher à aller dans le vent, le traverser sans s’opposer. Il faudrait peut-être que je creuse cette idée pour les gouttes froides de la douche et apprendre à respirer et à les traverser . Ma main a, à plusieurs reprises, touché le mitigeur dans l’espoir fou que je le tournerai vers la chaleur bienfaisante et réconfortante ou juste même, pour une eau un peu tiède en fait….mais ce n’est pas le jeu… C’est douche froide, juste froide. La douche est courte et la serviette est un réconfort ainsi que la chaleur qui se dégage du corps. La sensation dure un peu moins longtemps , après m’être habillée. Allez, on verra demain.

JOUR 4

Samedi . Clairement, cela me paraît moins difficile à 9 h du matin. C’est toujours aussi froid mais il y a quand même quelque chose de différent. J’ai réussi aujourd’hui à mieux calmer ma respiration et puis c’est encore une petite victoire journalière et cela me rend happy !!!

dav

JOUR 5

Encore une fois, la douche froide à 9h du matin passe un tout petit peu mieux. J’essaie de ne pas réfléchir et de me concentrer sur le moment présent.

JOUR 6

Elle a été courte ce matin, vraiment courte. La douche du lundi à 6h30, c’est vraiment la douche du début de semaine.

JOUR 7

Encore une victoire sur mon diablotin intérieur qui cherche à me faire renoncer ! Ma respiration est moins coupée, je me concentre sur chaque partie du corps ; ce qui est certain, c’est que cela booste la circulation sanguine. J’aime toujours autant la chaleur qui se dégage après coup même si j’ai l’impression que mes pieds et mes mains refroidissent par la suite. Est-ce dû à la douche elle même ? Au fait que mon corps se réchauffant ensuite, concentre tout sur les organes vitaux pour les maintenir à la bonne température ? Est-ce dû aux températures extérieures beaucoup plus froides ces derniers jours ?

En tout cas, c’est écolo !! Moins d’eau utilisée ! Moins d’énergie consommée ! Ça tombe bien, c’est la semaine de réduction des déchets et des gestes éco-citoyens…Enfin, il paraît…Chez nous, c’est toutes les semaines de l’année !!

JOUR 8

Ce matin, j’étais curieuse de savoir combien de temps durait ma douche ( et aussi parce qu’on me l’a demandé…) J’ai donc chronométré. Une minute et dix-sept secondes…. La question est de savoir si au fil du temps, ce temps va augmenter, diminuer, varier en fonction de je ne sais quels éléments extérieurs…

JOUR 9

Ouhhhh ! Elle a été courte ce matin !!! Le record n’aura pas été battu !

JOUR 10

Un peu plus de motivation ce matin. Mes mains restent froides, même après un moment. Je sais que la chaleur se concentre sur les organes vitaux mais bon…voilà …il faut le savoir. Il reste 20 jours d’expérience. Je les réchauffe autour de ma tasse de thé. 

JOUR 11

9h ce matin pour la douche. C’est samedi. Je traîne un peu. Je remarque toutefois que je pense moins à la douche froide avant de m’endormir et un peu moins aussi en me réveillant. Je sais que je dois passer sous les gouttes froides mais j’éprouve moins de stress que les premiers jours. Je dois juste y aller. Et c’est ce que je fais.

JOUR 12

Dimanche. 9 h. J’essaie de profiter ( ah ah ah… ) et de ressentir un peu plus longtemps l’effet des gouttes froides sur les parties de ma peau et les sensations ressenties. C’est vraiment une drôle d’expérience.

dav

JOUR 13

C’est de nouveau la douche du lundi. Je ne sais pas pourquoi mais elle est plus difficile que les autres celle là !!

JOUR 14

Allez ! On ne réfléchit pas. L’hésitation du départ et des premiers jours s’estompe de plus en plus. J’aimerai être encore plus attentive à ce moment présent.

JOUR 15

Mercredi . Déjà quinze jours ! La moitié de l’expérience ! Wouahou ! Je m’épate moi même !! Je ne sais pas si le froid est très bon pour ma douleur au dos ( qui date d’hier… ) mais bon, je me rattraperai avec une douche bien chaude après ma séance de sport.

JOUR 16

«  La seule chose qu’on est sûr de ne pas réussir est celle qu’on ne tente pas ». Paul Emile Victor

Je l’aime bien cette petite citation.

JOUR 17

Elle fut courte ce matin. Mais elle fut.

JOUR 18

Le samedi c’est toujours un peu plus facile. La lumière du jour a vraiment un impact sur l’état d’esprit et le mental.

JOUR 19

1er décembre. Il fait froid dehors. Et je prends une douche froide. Solidarité météorologique.

JOUR 20 et suivants….

Comme je le notais au début de l’expérience, mes écrits après douche ont pu être longs, très longs, courts ou très courts….ils ont même été parfois absents….C’est le cas à partir de ce vingtième jour. Sans doute suis-je arrivé à un tournant, à un cap, qui me laisse à penser que la douche froide du matin s’est réellement inscrite dans ma routine matinale. Je ne réfléchis plus. Je ne dis pas que c’est facile mais ce n’est plus insurmontable comme j’aurai pu le penser au début.

Un des derniers samedis aura même été compliqué car j’étais malade…un rhume bien comme il faut, des courbatures, de la fatigue…j’ai hésité, eu envie de zapper ce moment dans la salle de bain avec mes gouttes froides mais je suis allée au-delà…folie douce, inconscience ? En tout cas, j’ai survécu et je n’ai pas aggravé mes symptômes… Yess !! 

JOUR 30

Nous sommes le jeudi 12 décembre. C’est mon dernier jour d’expérience. Enfin ? Déjà ? Ni l’un ni l’autre. c’est le dernier jour, tout simplement.

Je suis allée au bout de l’expérience. J’en profite pour m’autoriser un petit délire sous la douche avec mon bonnet à pompon !!! et je suis fière !!! et heureuse !! Libérée, délivrée !!! et….bon, bon, ça va aller là !!! on se calme !!!

Que dire enfin pour clore ce looonng article ( une fois encore… )

Vous conseillez la douche froide tous les matins ? Vous incitez à ne jamais essayer de tenter cela chez vous ? Ni l’un ni l’autre….C’est à vous de voir bien entendu….

Mais vous dire quand même ( après lecture d’articles sur le sujet et après expérimentation ) que la douche froide est tonifiante, revigorante….j’étais dans un état de fatigue vraiment sévère en cette mi-novembre…et j’ai retrouvé une vitalité et une énergie bienfaisante , absolument primordiale pour terminer l’année et la période d’avant fêtes de Noël…

La douche froide stimule le système immunitaire, améliore la circulation sanguine, réveille la peau, booste les fibres musculaires, calme le stress ( pas au début en tout cas !!! ) , évacue les toxines, brûle des calories, diminue la fatigue et l’anxiété…. Rien que ça !!! eh oui !!!

Et vraiment, pendant toute l’expérience, je me suis souvent dit que vraiment, rien ne pouvait m’atteindre !!! J’avais traversé l’épreuve de la douche glacée , je pouvais être au dessus de tout !!! aucun souci de téléphone à l’école, d’imprimante, de feuilles coincées dans l’imprimante, de microbes, d’élèves énervés !!! au dessus de tout vous dis-je !!!!

Et puis surtout, et je terminerai par cette constatation : nous avons tous en nous des ressources incroyables, le mental peut être dompté…ce qui un jour peut nous paraître comme absolument inenvisageable, irréalisable, inatteignable, peut un autre jour être atteint, dépassé, réussi…. Et ce sont ce genre d’expérience, de défi qui nous le montrent.

Comme le dit en conclusion Tara Mestre, la chroniqueuse du magazine « Respire » :

« Vous pouvez avoir peur de quelque chose et le faire quand même.

Votre esprit est un outil de distraction très puissant. Ne le laissez pas vous convaincre que vous êtes physiquement incapable de faire quelque chose.

Une douche froide est une leçon puissante. La respiration profonde permet de reprendre le contrôle et de rester dans le moment présent, même si celui-ci est douloureux.

Le corps peut s’habituer au froid.

Vous devenez fier de vous et améliorez votre confiance en vous. Le simple fait de prendre une douche froide témoigne du fait que vous êtes capables de tout. »

Je fais miennes ses conclusions.

Merci d’avoir parcouru ces lignes, j’espère ne pas trop vous avoir refroidi….sinon, la solution est dans une tasse de thé ou de café bien chaud….

N’hésitez pas, si cela vous dit, à me laisser en commentaire, vos impressions, vos questions, vos mots….

Prenez soin de vous !!

et à très vite pour la dernière rétro du moi(s), de l’année….

 

2 commentaires sur “Complètement givrée…

  1. C’est depuis l’autoroute, sur le retour de mes vacances que je te lis… mon angine m’a bien épuisée et laisse très loin de moi toute envie de tester ton aventure givrée! La douche est un prétexte et je te rejoins sur la force du mental et la combativité du quotidien et l’envie de se dépasser! Je partage avec toi toutes ces pensées stimulantes et c est à travers d’autres expériences personnelles que je les éprouve… mais vraiment je te laisse la douche froide en plein mois de décembre ❄❄❄bravo à toi d’avoir surmonter ce defi insolite 😘❤ bisous mon petit pois 🌍🌿

    J'aime

    1. Et loin de moi l’idée de le proposer à qui que ce soit !!! Ce sont le genre d’expériences qui viennent à soi, qui nous trouvent quand c’est le moment je pense… Une lecture, une rencontre… Je suis vraiment heureuse d’être allée au bout en tout cas !!! Merci de m’avoir lue mon petit pois 😉🌿💚 à très vite !!!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s