Au fil des mots : le potager

Il y a quelques jours, j’ai partagé ici mon premier mot-affiche, autour du mot étoile «  maison ». J’étais d’ailleurs plutôt inspirée pour tout vous dire, parce que j’avais à la suite imaginé une deuxième constellation autour d’un autre mot ancrage qui nous est précieux et essentiel ici : le potager.

J’ai souvent évoqué tout au long de mes derniers fils de Campagne de l’année passée ce bout de terre qui entoure la maison, moitié jardin, moitié potager, moitié petit bois un peu sauvage…( comment ça , ça fait trois moitiés ? Comment ça ce n’est pas possible ? Ici, tout l’est !!! Enfin… C’est ce qu’on aime à se dire ! )

Un bout de terre à notre image comme j’aime souvent à le dire, un peu sauvage, plein de surprises, un peu en désordre, joyeux mélange de ci de là , avec ses coins d’ombres et ces coins de lumière, gourmand lorsque la nature se montre généreuse, odorante avec ses plantes aromatiques, bourdonnante avec les abeilles de notre voisin, apiculteur à ses heures, coloré avec ses fleurs qui poussent un peu où elles le veulent parfois…Un jardin potager de Colibri pour tenter d’approcher un peu de l’auto-suffisance. Nous en sommes bien loin bien entendu mais c’est un joli rêve non ? Un joli but ? D’ailleurs, ne dit-on pas que le but, c’est le chemin ? Ce que l’on met en œuvre, le temps passé, les plans ( ou les non-plans ) élaborés au coin d’une table ou devant un de nos carrés en bois, ces moments de préparation du terrain, ces moments de semis, de plantations, d’arrosage…Ces longs jours ou semaines d’attente dans notre serre ou dans le potager à guetter les premières pousses, les premières feuilles, cette joie presque enfantine à les observer, à les regarder poindre et pousser…ces moins bonnes surprises également parfois à voir tout un travail réduit à presque rien après un orage, une gelée tardive, le passage d’un mulot souterrain un peu trop gourmand …

Je ne peux m’empêcher de penser également à cette idée que le potager a un petit côté militant qui me plaît bien ( je me demande ce que penserait de cela mon grand-père qui passait tant de temps au potager. Lointaine est cette époque où jardiner n’était pas un acte de rébellion envers une société de sur-consommation et de consommation du bout du monde parfois…il jardinait pour nous , pour mettre dans nos assiettes ce qu’il avait semé de ses mains, avec mon père, pour nous cuisiner des plats goûteux et simples, de famille…il jardinait pour être au grand air, pour passer le temps, pour le plaisir de nous voir , peut-être enfant, aller cueillir les framboises et les pommes…chercher les cornichons… ) Et aujourd’hui, nous retrouvons tout cela mais avec au coeur le besoin de militer, par la terre, avec nos petits moyens, notre lopin de terre ( comme dirait Cabrel ) , notre récolte qui nous suffit…on prend ce que l’on a …et on est heureux…

C’est notre façon à nous de participer à cette transition écologique dont notre humanité a besoin, si elle veut seulement pouvoir espérer continuer à espérer…. Même si il est peut être déjà trop tard….

Mais je vois qu’une fois encore, je me suis laissée emportée par les mots pour vous présenter, un mot en appelant un autre, ce jeu et ces liens qui peuvent se créer entre eux, par simple association d’idées, d’esprit…

il est temps de vous présenter le potager ! Avec malgré tout optimisme et espoir !!!!

LE POTAGER

Un jardin de colibri pour refuge

Planter S’aimer Semer des graines

Regarder le ciel et les nuages qui passent

Ecouter la nature Biner

Observer les oiseaux et les coccinelles

Mettre les mains dans la terre

Récolter des carottes

Se reconnecter Consommer local

Manger bio Croquer des radis

Ecouter pousser les salades

Apprendre la patience

Réduire son empreinte

JARDIN
Respecter les saisons Rêver

Marcher pieds nus dans l’herbe Planter des bulbes

Faire rougir les tomates Chercher les cornichons

TRANSITION ECOLOGIQUE

Vivre de peu et d’essentiels

Regarder les fleurs éclore Attendre la pluie

Prendre le temps Rêver à des citrouilles magiques

Les images n’étant jamais loin des mots…je vous en glisse encore quelques unes ici !

Bienvenue dans notre jardin potager du colibri !

Ils vous ont inspiré quelque chose ces quelques mots ?

Il y en aura bientôt d’autres ! Je vous dis à très vite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s