Mot-phare 2021

Mon mot « phare » de l’année.

Mais pourquoi choisir un mot «  phare » ? Et qu’est-ce donc d’ailleurs qu’un mot « phare » ?

Un mot lanterne en quelque sorte, un mot guidant, un mot éclairant, un mot qui peut accompagner toute une année peut-être, plusieurs mois sans doute, un mot qui contient une ligne directrice, un fil conducteur, un mot qui peut permettre je pense, d’y voir plus clair parfois et de se recentrer toujours !

Si je souhaitais continuer dans la métaphore maritime et l’image initiale du phare, je dirai même que ce mot peut permettre de garder le cap dans la tempête ou dans le brouillard où nos vies sont plongées parfois, de nous éclairer de temps à autre et de nous faire suivre la côte sans risquer de s’échouer de façon trop brutale…

Certains choisissent une autre technique, un tableau d’images, de photos ,inspirantes, d’un but que l’on se fixe, d’une envie d’un chemin à emprunter.

Pour ma part, les mots me parlent beaucoup plus, même si je vous l’accorde, ils sont très souvent accompagnés de photos, alors, c’est par ce mot phare que je veux me donner une boussole, une route sur laquelle cheminer cette année ( en emmenant peut-être au passage ceux qui m’entourent ou ceux qui me connaissent…)

Et puis, choisir un mot phare, c’est tout d’abord s’écouter. Se demander ce dont on aura besoin pour les mois à venir.

Sans m’en rendre compte forcément au départ, mais a posteriori, mon mot de l’année 2020 aura été celui-ci : Essentiel.

Et c’est absolument incroyable de voir combien ce mot aura marqué cette année si particulière, si extra-ordinaire où sans cesse il m’aura fallu prêter attention et remettre au centre de ma vie ce qui m’est justement essentiel : ceux que j’aime, ma famille, mes enfants, ceux qui me sont chers, ma maison que j’aime à appeler cabane, lieu refuge, mon jardin potager, ces moments partagés, ces voyages à portée de regards, pas trop loin ( notre région est belle, la France l’est tout autant… ) la lecture, la photographie….

Le regard que l’on porte sur le passé peut aussi être éclairant…

Mais revenons plutôt à ce mot choisi pour 2021 même si je sais que le mot « essentiel » continuera de me suivre cette année encore, parce qu’il y est lié.

Je n’ai pas eu beaucoup besoin de me creuser la tête, ce mot est venu assez naturellement à mon esprit…Ce mot , c’est « Allègement ».

S’alléger, quel autre besoin , quelle autre envie en ce début Janvier ? Après un mois de Décembre rempli de lumières, de gourmandises, de repas de fêtes, de décorations de Noël, même nature, qui ont empli de nombreux espaces de la maison, pour des moments doux et chaleureux…

Et puis Janvier n’est-il pas ce mois, au creux de l’hiver, qui nous donne déjà l’envie de cette légèreté du printemps à venir…Les jours rallongent petit à petit, minute après minute, même si la neige et le gel s’invitent, les premiers perce-neige nous rappellent toute cette vie en sommeil qui refera surface dans les mois à venir…

Et au-delà de Janvier, au-delà de ce besoin de lumière et de minimalisme retrouvé, le mot « allègement » en accueille tant d’autres si l’on s’y penche un peu et s’y attarde…

Alors en quoi , comment, pourquoi, ai-je envie d’alléger mes mois à venir, même si je me rends compte qu’un certain changement dans ce domaine, s’est déjà opéré depuis plusieurs mois, les essentiels sont étroitement liés à cet autre mot, pourquoi s’y poser un peu plus ?

Voilà ce que j’y mets :

Alléger mon espace de vie, les objets qui s’y trouvent, qui parfois s’y entassent de nouveau ( en dépit d’un gros tri il y a quelques années et des moments dans un temps moins lointain, de rangement et de don d’objets dont nous n’avions plus besoin.. ) les livres, les magazines, les vêtements. Peu de neufs dans les vêtements , beaucoup moins qu’avant dirais-je, mais des habits de seconde main, donnés, récupérés…Si l’on n’y prend pas garde, on peut vite se retrouver avec des armoires autant remplies qu’avant, alors…un nouveau tri s’impose en ce début d’année et je compte bien garder à l’esprit ce désencombrement tout au long de celle ci…

La remise en peinture de plusieurs pièces de la maison ces derniers mois ont donné l’occasion de décrocher tout ce qui était sur les murs et cela permet de repositionner ses choix quant à ce que l’on va de nouveau accrocher…pour le moment, je n’ai pas encore remis grand-chose !!! mais je ne suis pas non plus spécialement fan des maisons ultra minimalistes, toutes blanches, sans meuble ou presque, sans objets et trop « lisses »… Ici c’est parfois en désordre, mais on vit ! ( c’est d’ailleurs une des phrases que j’ai souhaité écrire sur mon mots-affiche consacré à la maison )

Alléger son espace de vie c’est aussi faire en sorte que le rangement et le ménage y soient plus faciles, moins chronophages, plus light en somme !! Et qui ne voudrait pas de plus de temps pour faire autre chose dans ces journées et ces semaines qui filent ??

Alléger ma charge mentale. Vous le voyez, c’est un peu lié avec ce que je disais précédemment. Alléger le temps passé au rangement, aux lessives , au repassage ( pour moi mais surtout pour mon homme qui fait très largement sa part !!! et je l’en remercie tous les jours !!! ) en étant moins regardant sur certaines choses ( certains pulls, certains pantalons, certains tee-shirts n’ont pas forcément besoin d’être passés sous le fer à vapeur !! )

Mais lorsque je parle d’alléger ma charge mentale, je pense aussi à ce stress qui peut parfois m’envahir pour des choses qui ne sont pas encore arrivées…j’ai bien l’intention cette année de travailler encore plus à cela et de prendre à bras le corps ces émotions, ces sentiments qui me submergent de temps à autre ( vous savez, quand on est plus fatigué, plus sensible, plus facilement déstabilisé…et que l’on se perd dans de sombres pensées…)

C’est aussi alléger cette pression que parfois l’on se met avec les réseaux sociaux, pour les publications ( vive les detox numériques de temps en temps, cela fait un bien fou , pour l’avoir expérimenter par deux fois l’an dernier ! ) , avec la lecture, l’écriture ( même si j’ai bien l’intention de lire beaucoup cette année et de continuer à écrire ce qui doit être écrit parce qu’important pour moi )

Alléger mon corps ( et mon esprit par la même occasion…mais là aussi tout est lié vous ne croyez pas ? )

Même si je fais du sport depuis des années, j’ai bien conscience avec le temps qui passe, que la motivation change, les intérêts pour telle ou telle activité sportive se modifient, évoluent…Le temps du cross fit et des longues course à pied n’est plus… j’ai envie cette année de poursuivre le yoga, à ma façon ( je n’ai pas envie spécialement de m’inscrire dans une asso… ) avec des découvertes dans des magazines par exemple ou des vidéos inspirantes…de poursuivre mes running feel good, en suivant mon instinct , en continuant de m’arrêter si je veux pour prendre une photo, pour observer la nature, pour reprendre mon souffle, pour suivre le fil de mes pensées, à mon rythme…. Poursuivre des temps de fitness à la maison quand mon corps en a besoin… ( vous savez bien quoi ! les hormones, l’âge et toutes ces joyeusetés qui commencent à se faire sentir bien comme il faut et pas toujours là où il faut !!! ) sans faire une fixette pour autant sur mon poids ou sur les tête-à-tête avec ma balance…parce que ça varie tellement d’un moment à l’autre…que je vais essayer d’alléger cet aspect là aussi !!

bref, garder quand même l’idée toujours en tête que ces activités ne font pas que du bien au corps mais à l’esprit ( le souffle, le tri dans ses pensées et compagnie… ) Et bien entendu partir du principe déjà bien ancré ici que l’alimentation fait aussi partie du deal….Manger sainement, remettre un peu d’équilibre, après les plats très sucrés et très gourmands de la fin d’année….Profiter des légumes du potager, de notre maraîcher bio etc….cuisiner plus souvent encore veggie, réduire la viande encore un peu , cuisiner en mode batch cooking pour libérer du temps en semaine ( je le faisais parfois l’année dernière mais je ne veux pas non plus que mes dimanches se transforment essentiellement en dimanche cuisine…alors je suis une fois de plus, mes envies… ) essayer de troquer de nouveau quelques ingrédients qui fâchent un peu parfois et ne riment pas toujours avec le mot légéreté !!

Alléger mon travail…ou plutôt l’optimiser… là je dois bien reconnaître que c’est une de mes préoccupations depuis quelques années déjà…mon expérience de plus de 20 ans en école maternelle me le permet bien entendu et même si j’ai à coeur de ne jamais ou presque faire deux fois la même chose, j’apprécie l’idée de me replonger dans mes anciens classeurs d’arts visuels ou mes nuages de projets des années passées, parce que c’était drôlement bien d’abord et puis surtout parce que ça me permet d’aller plus vite pour visualiser une période et créer du lien entre les activités. Il faut aussi noter que j’ai de plus en plus envie de me concentrer sur ce qui est important aujourd’hui…accompagner et aider les loulous qui me sont confiés à ouvrir les yeux sur le monde, sur ce qu’il est en train de devenir, les aider à grandir avec un esprit de colibris ( avec le fol espoir malgré tout, de toucher un peu les parents aussi … ) parce que c’est ça qui est important : être bien dans sa tête, dans la nature, explorer, découvrir, jouer, chanter, rire et dessiner…

Et puis même si je souhaite alléger mon esprit au travail de toutes ces choses inutiles, barbantes, administratives ( parce que oui , je ne suis pas maîtresse à 100 %, je suis directrice aussi et même si cela m’apporte une grande liberté d’exécution et de choix dans les projets que nous menons avec ma collègue, ça me grignote mon temps à différents moments de la journée et de la semaine… ) auxquelles je ne donne plus de sens ou que je ne souhaite plus prioriser, j’ai très envie de garder l’envie…l’envie d’avoir envie !!! Et c’est une tâche à laquelle il faut que je me consacre plus cette année… Je sens bien depuis deux ans environ que je n’ai plus la même énergie ( cycle lunaire, cycle planétaire, changements de caps intérieurs, énergie en dents de scie…. ) et si parfois l’envie d’ouvrir un salon de thé, une chambre d’hôte ou d’aller dans une cabane au fond des bois et près d’un lac, me titille vraiment, je sais que mon métier est gratifiant et qu’il peut encore me donner…

Alléger la pression du bocal… et remettre les choses en perspective, dans une transition écologique plus large et tout aussi porteuse ! Pour celles et ceux qui découvriraient mon univers, lorsque je parle du bocal, il s’agit de l’idée du bocal zéro déchet ou presque, notre bocal qui nous sert de poubelle depuis plusieurs années maintenant et qui nous a permis d’entrer dans le vif du sujet de la transition qui devient urgente et nécessaire…

Pour résumer : avoir un bocal pour mettre ses déchets, les limiter donc un maximum, en revisitant sa façon de consommer, au niveau alimentaire mais pas que bien entendu, c’est la base !!! mais il me faut, il nous faut ici, aller plus loin tout en allégeant cette pression du bocal….Se dire parfois que ce n’est pas bien grave si les ados ont voulu des paquets de biscuits pour l’internat ou le lycée, des paquets de biscuits apéritifs, du gel douche ( pas évident évident, le vrac en internat, voyez ? Le regard des autres à cet âge là est important et à prendre en compte… ) se dire aussi parfois, que ce n’est pas bien grave si on a oublié les tup-tup pour aller chercher la viande ou le poisson ou le fromage ( bon, ça n’arrive pratiquement jamais mais bon….c’est l’idée voyez ?? ) se dire qu’on peut être parfaitement imparfait.e.s et que c’est déjà de grands pas faits en avant tout ça et que c’est quand même un sacré chemin parcouru pour la planète et pour nous…

Alléger le bocal, c’est aussi chercher à se simplifier la vie, à repenser à ce qui fait du sens, ce n’est pas chercher le ou la dernière innovation zéro déchet pour remplacer quelque chose que de toute façon on a pas ou on a et qui fonctionne très bien comme ça !! ( je ne vais pas me racheter de nouveau des lingettes démaquillantes avec ce joli motif, si j’en ai déjà et que la plupart du temps je me démaquille avec les doigts et un peu d’huile de coco….)

Alléger le bocal, ce n’est pas ajouter un énième post sur insta pour le plaisir d’une publication et donc c’est partager ce qui est vraiment important ( pour moi en tout cas, mes post font peut-être sourire doucement certains, ceux où je m’émerveille d’un rien, ou je découvre une carotte ou un navet, ou je m’extasie devant un paysage arpenté des dizaines et de dizaines de fois ….), alléger le bocal , c’est ne pas se mettre la pression pour faire comme certaines instagrammeuses qui postent tous les jours une astuce zéro déchet ou autre…je l’ai assez fait et d’ailleurs cela me donne parfois envie de réduire encore le nombre de comptes que je suis… ( qui ne sont pas nombreux pourtant !! ) Je sens qu’il faut aller ailleurs, plus loin, dans la réflexion ou la non-réflexion peut-être aussi….s’enrichir de certains articles, de certaines rencontres, de certaines interviews, émissions et agir à un autre niveau….

Nous avons ici à la maison bien des projets encore, de toilettes sèches, de placements financiers plus vertueux, plus utiles, de liens avec des petits producteurs (le dernier en date ? Didier et ses farines de blés anciens, une belle découverte !! ) un potager encore agrandi, du troc entre voisins de village, entre amis….

Pour alléger la vie, alléger notre consommation, alléger notre esprit….

Voilà ce que ce mot phare de l’année m’a inspiré….

Cela vous a-t-il donné envie de réfléchir à un mot qui pourrait vous accompagner dans les mois et semaines à venir ? Réfléchir à ce dont vous auriez besoin pour vous pour cette année qui vient, qui nous réservera sans doute encore bien des surprises, meilleures je l’espère toutefois …. ?

Je serai curieuse de savoir quel pourrait être votre mot totem, mot pilier…alors n’hésitez pas !! un mot suffit !!

3 commentaires sur “Mot-phare 2021

  1. prendre soin (des êtres qui me sont chers, de moi, de la maison, de l’environnement)
    voilà mon essentiel!
    merci pour ce partage inspirant!
    alléger la charge mentale en voilà un beau programme…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s