Fil de Campagne en vacances… Juillet & Août ’20

Fil de Campagne en vacances….

 

Avant le tourbillon de la rentrée, la tête dans le cartable ( d’ailleurs, j’en ai un nouveau !!! il faudra que je vous en parle !!! c’est mon cadeau de retour à l’école !!! ) , la tête dans le protocole sanitaire, la tête dans le masque et tout et tout…je reviens avec un petit ( enfin….vous commencez à me connaître …petit, c’est juste une expression voyez !! ) un petit pêle-mêle de photos, d’images et de mots….traces de ces deux mois passés, ces deux mois d’été, loin de l’ordi ( très loin même!!! d’où ce fil déroulant deux mois d’un coup !! ) loin du portable pendant quelques semaines, loin des réseaux mais au plus proche du temps qui passe, de la famille, de mon potager ( nos potagers même… ) , de la nature et autres essentiels.

J’espère que vous avez passé un bel été ( je sais ,et pardon pour cette parenthèse un peu teintée de tristesse, ce fil à peine déroulé, que pour certaines il aura été marqué par l’inacceptable, la douleur et la perte….je pense à elles…. ) en dépit de cette ambiance si étrange, si bizarre, ces circonstances si particulières… Je ne sais pas pour vous, mais j’ai eu ce sentiment que ce monde d’ « après », tant vanté avant l’été par les médias et un grand nombre de nos dirigeants et par toute une foule est déjà passé aux oubliettes dans bien des esprits… et pourtant je garde cet optimisme d’un monde d’aujourd’hui ( et non de demain, c’est trop loin !! ) où nous pouvons faire bouger les lignes, bouger les mentalités, apporter chacun et chacune nos petits gestes pour la planète…Parce qu’au final, dans ce monde d’ »après », on pourrait vite penser que rien n’a vraiment changé concernant cette épidémie, rien ne semble fini ( merci les médias ! ) , il semble même que l’on n’ait rien compris à ce virus et que l’on soit encore dans le brouillard le plus total encore longtemps…. Cela ressemblerait presque à une histoire sans fin…si on se laissait aller à cette ambiance de spleen généralisé….

J’ai donc fait aussi le choix de laisser de côté médias, infos , vidéos et tout ce lot de non sens et d’absurdités….Bienvenue en Absurdie, comme dirait Stéphane de Groodt… pour me concentrer sur nos gestes de tous les jours, notre mode de vie presque zéro déchet, même si le temps des vacances, les allées et venues de la famille nous ont fait faire quelques écarts …. merci bébé Tao pour tes deux couches, qui ne passaient pas dans mon Dédé (mon bocal à déchet pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas encore…) merci les apéros, les extras, le méga brunch du 15 août !! et les petits cadeaux emballés reçus de ci de là, mais tous ces moments joyeux et partagés valaient bien quelques centaines de grammes de déchets en plus pendant ce dernier mois dans notre bocal !!! On ne vous en veut pas !! et d’ailleurs , comme nous avons coutume de le dire souvent , avec mon alter petit pois, personne n’est parfait et nous les premières !! Cela n’enlève en rien nos convictions profondes et engagées pour un monde sans plastique, où l’on essaye de réduire ses déchets ( c’est urgent !! il suffit d’aller faire un tour à la déchetterie dans son coin pour s’en rendre compte !!! et cela n’est qu’une toute petite partie d’ailleurs de cette incroyable et effarante consommation à tout va dont nous avons été et sommes tous acteurs !! donc oui, il y a urgence !!! ) , de consommer moins mais mieux, de faire entrer un peu, beaucoup ,de minimalisme et de seconde vie dans nos vies… ouhla ! Je me suis emballée !!

Il faut dire, qu’avec Virginie, mon alter petit pois de notre collectif «  2 petits pois dans le bocal », nous nous sommes retrouvées après un mois de juillet de vacances, pleines d’envies et de projets pour la rentrée et les mois à venir…et puis un bel article est paru, faisant suite à un échange fort sympathique avec un journaliste ( merci Anthony!) de notre journal local «  l’abeille de la Ternoise » ( bon c’est pas le magazine green life ou le magazine Flow ou Respire, enfin pas encore !!! ) mais c’est une chouette fenêtre qui nous a été ouverte pour partager nos aspirations pour la planète et nos astuces du bocal ! Nous avons aussi rencontré le responsable de notre ressourcerie locale, Tim, avec lequel nous avons échangé également beaucoup sur des projets et des visions communes….la visite de tout ce lieu , riche et plein d’avenir, ouvre bien des portes également dans un contexte, je le disais, encore bien flou et morose dans bien des domaines !

Il m’apparaît donc encore plus essentiel, primordial de me raccrocher à ces bonheurs estivaux, ces retrouvailles familiales, ces moments de découvertes, de partage, ces photos prises tout au long de l’été, pour se rappeler que la vie , c’est ça !! des joies, des petits bonheurs, en dépit de tout….

Un pêle-mêle coloré, teinté de découvertes, de lieu de vacances, d’escapades, de famille, comme ça, un peu en vrac, peut-être dans le désordre ( surtout pour les photos !!! #teamflemmarde !! ça prend un temps dingue la mise en page si vous saviez !!! )

Cet été m’aura permis de dérouler le fil de mes lectures commencées pendant le confinement, avec de bonnes « après-midi-lecture-repos » plus que bienfaisantes avec des livres dont quelques uns m’ont été prêtés, d’autres achetés d’occasion ou achetés en coup de coeur dans nos petites librairies….
Le premier livre choisi m’aura emmenée dans un coin perdu de montagne, dans les Alpes, et m’aura permis l’espace d’une après midi de poser « mon cœur contre la terre » d’Eric de Kermel…. ( merci mon petit pois !! ) Je suis allée ensuite me perdre dans les méandres des «  Sept morts d’ Evelyn Hardcastle », un roman de Stuart Turton, absolument extraordinaire et d’une écriture complètement incroyable…Je me suis bercée avec « Le bruissement des feuilles » de Karen Viggers , sur la plage…. j’ai marché pendant trois jours avec un petit livre offert par mon homme «  L’ivresse de la marche » ( forcément…. ) , je me suis doucement balancé dans mon hamac à la lecture d’un petit roman réconfortant et plein d’humour pour me dire que oui vraiment «  Du haut d’un brin d’herbe, on voit bien la Terre » ( d’Antoine Paje ) et j’ai commencé à arpenter les graviers des allées d’un cimetière pour « Changer l’eau des fleurs » avec Valérie Perrin….

Et vous ? Des lectures cet été ? Des coups de coeur littéraires ?

Comme je le disais, mes lectures m’ont accompagnée tout au long de nos escapades et lieu de vacances à quatre…Nous avions fait le choix dès le début de l’année d’ouvrir des parenthèses pas loin de la maison, la France est belle, notre région des Hauts-de-France est belle aussi !! Riche et variée, pleine de découvertes !

C’est à Saint Valéry sur Somme que nous avons posé nos valises, après avoir récupéré notre gazelle partie à la montagne avec ma grande sœur, mon beau frère et mes petites nièces ( merci encore à vous de lui avoir fait découvrir ce superbe endroit qu’est le massif des Ecrins ! )…Une jolie semaine entre Terre et Mer, dans une ancienne maison de pêcheur toute belle et rénové, dans la partie haute de la ville médiévale, une semaine que nous avons déroulée à vélo (bye bye la voiture pendant une semaine, vive la mobilité douce et la transition écologique!) , en vivant au rythme des marées dans la baie de Somme, dans une palette de couleurs extraordinaires, pastelles et lumineuses à la fois. Nous avons arpenté les pavés de la vieille ville, la digue Jeanne d’Arc, les rues et ruelles de cette jolie ville, le quartier des pêcheurs aux maisons colorées et aux petites terrasses qui nous ont donné l’idée d’aménager le devant de notre home sweet home, dès notre retour… Nous y avons découvert de belles adresses gourmandes : Je n’aurai d’ailleurs qu’une adresse pour l’heure du thé : le Vélocipède !
Restaurant, salon de thé dans la jolie cour ombragée, chambres d’hôtes… C’est un trois en un incontournable à l’entrée de la vieille ville…
Les gâteaux sont dingues !! Les plats tous les jours différents sont gourmands et pleins de saveurs (c’est là que nous avons repris l’idée du tartare marin et découvert les pompons !!) et j’ai adoré la déco… Bref…
Une belle adresse !Vous connaissez ? Et un deuxième lieu incontournable, selon moi, toujours à Saint Valery,  » Le jardin », une déco que j’ai adoré aussi !! Des plats délicieux, de saison, avec des produits locaux et un curry végétal absolument extraordinaire…

Nous avons roulé sur les chemins de la Baie, sauvage et protégée, roulé sur la route blanche entre la pointe du Hourdel et Cayeux, roulé le long des 400 cabines de plages aux teintes marines, pédalé jusqu’à la maison des oiseaux pour découvrir cette faune si particulière , à la fois de campagne et maritime, longé le canal de la Somme jusque Abeville….bref, nos vélos ont été pour la deuxième année consécutive, nos meilleurs amis pour nous déplacer…. Vous aimez cette façon d’aborder les vacances ? En prenant le temps de découvrir un lieu en mode slow et à bicyclette ? Ici, nous avons déjà plein d’idées pour les années futures !!! La Loire à Vélo ( vous nous avez donné envie la famille !!! ) , le canal de Bourgogne, le canal du Nivernay…

Saint Valery nous a offert un joli jardin également, un herbarium plus exactement, véritable régal pour les yeux, pour les amateurs de graines, de couleurs, de fleurs, d’idées originales pour le jardin ou le potager…j’en ai ramené plein ma musette !! des idées et des graines !!

Puis nous avons profité de ce temps de vacances à quatre pour continuer nos escapades à la journée :

La découverte du domaine du château de Chantilly, avec sa collection de tableaux et objets impressionnante, les grandes écuries qui l’étaient tout autant et l’immense parc dans lequel nous avons passé une bonne partie de l’après-midi….

Une journée dans la vallée de la Canche, avec une descente en canöé, humide et joyeuse !! et la re-découverte des jardins de la Chartreuse de Neuville sous Montreuil….Nous connaissions l’intérieur depuis longtemps mais pas les jardins qui ont été investis par de nombreux légumes, parfois anciens et de nombreuses plantes dont des succulentes absolument incroyables !

Une journée au coeur de la mer et des océans, à Nausicaa, que je n’avais pas arpenté depuis leur réouverture et l’aggrandissement de ce lieu de découvertes et de sensibilisation à l’avenir de notre planète.

Et parce que Nausicaa n’est pas juste un aquarium, un lieu où les animaux sont enfermés ( je sais que certains ne partageront pas mon point de vue, mais ce n’est pas grave…) j’ai voulu reprendre ici les mots que j’ai laissé sur mes publications instagram…

CONSERVATOIRE DE LA BIODIVERSITÉ OCEANIQUE Nausicaá est bien plus qu’un aquarium, comme je le disais : c’est le plus grand site européen dédié à la découverte et à la sensibilisation pour la protection de l’univers marin.
Depuis 1991, la mission de Nausicaá est de sensibiliser le public aux enjeux de la préservation des océans. Nausicaá est avant tout un centre engagé et participe à de nombreux programmes de conservation, à des activités de recherches ainsi qu’à des programmes de reproduction : plus de 2000 naissances y ont lieu chaque année !
Nausicaá s’associe aujourd’hui avec de nombreux partenaires comme la SANCCOB pour préserver les manchots du Cap en Afrique Du Sud ; le programme Mr Goodfish pour sensibiliser le public et les professionnels à la consommation durable des produits de la mer ; la fondation Malpelo afin de préserver la biodiversité au large de la Colombie ; Reefscapers pour reconstruire la barrière de corail aux Maldives et bien d’autres encore …
Certains animaux sont ensuite ré introduits dans leur milieu naturel en fonction de l’avancement des programmes dans les pays concernés.
Ce n’est donc pas un simple aquarium, et si c’est une fenêtre où l’on peut voir évoluer derrière des vitres, une faune et une flore marine extraordinaires, rares, en danger, en nécessité d’être protégées, c’est aussi et avant tout une fenêtre pour toutes les générations, sur la haute mer, le lagon, les îles, une fenêtre sur notre planète, sur les mers et océans, espaces primordiaux et vitaux pour la planète…
Les océans servent de tampon pour le moment au réchauffement climatique mais pour combien de temps ? 

Terre, mer et océans sont liés… Étroitement…. Profondément…
C’est avant tout cela, qu’il nous faut garder à l’esprit…
La protection des espèces, des milieux de vie, des modes de vie est au cœur de ce début du 21ème siècle, toujours plus encore…
Nausicaa a réussi à nous ouvrir les yeux encore plus intensément, à nous faire prendre conscience plus encore qu’il faut agir maintenant, aujourd’hui…
Même à notre niveau, dans chacun de nos gestes, de nos décisions, de nos achats…
J’en étais convaincue, je le suis plus encore…
La mer, les océans peuvent nous sembler lointains, nous qui n’habitons pas sur la côte, sur une île, mais tout est lié…. Tout…intimement…

Et je terminerai de dérouler le fil de mes escapades avec ce projet qui me tenait à coeur depuis quelques années, ce projet de marche durant trois jours, sac au dos et gourde bien remplie ( Dieu qu’il a fait chaud !!! ) le long de notre belle côte d’Opale…Trois jours partagés avec ma nièce ( presque petite sœur ) Claire, pour découvrir les paysages longeant la mer, le sable, les galets, les rochers, pour jouir de couchers de soleil incroyables, entre Sangatte et Wimereux…mais pour gravir aussi les terres dominant les Deux- Caps ( Blanc Nez et Gris Nez ) , marcher, échanger, rire, respirer, profiter d’une parenthèse entre filles, rien que nous deux !!! C’était vraiment une belle expérience ( la première de ce genre pour moi!!) qui m’a donné envie de recommencer ( et donné plus qu’ envie d’investir dans une bonne paire de chaussures de marche, digne de ce nom ! )

Mon fil d’été ne serait pas complet si je n’évoquai pas notre jardin et notre potager… nos potagers même puisqu’il y a quelques mois, j’ai pris la relève chez mes parents et dans leur grand potager…c’est bon de mettre mes pieds dans les bottes de mon grand père et de mon père… Je suis loin d’être une jardinière experte mais j’apprends…
je prends plaisir à mettre les mains dans la terre de mon enfance, là où je cherchais les vers de terre pour les donner aux poules, là où je me piquais les jambes dans les cornichons, là où j’allais cueillir et surtout manger les framboises, là où je devais faire attention à ne pas tomber dans les réservoirs d’eau de pluie, là où je croquais les pommes rainettes, les préférées de ma grand mère, là où j’allais me réchauffer dans la bergerie entre les brebis et les moutons, là où j’adorais sentir l’odeur de la remise et de la serre …
J’ai beaucoup de chance, même si c’est du travail, du temps …. Même si j’ai un autre potager à la maison, des tas de choses à faire aussi…
J’ai beaucoup de chance…
Et puis venir apporter à mes parents, courgettes, navets, haricots verts, côtes de bettes, petites carottes démariées, œufs ramassés au poulailler, premières pommes d’un automne qui déjà s’installe… C’est tellement gratifiant !!!
Redonner un peu à ceux qui m’ont tant donné et transmis….

Et dans notre potager du Colibri les gouttes de ces derniers jours d’août ont fait du bien…La chaleur écrasante, étouffante, le manque d’eau ont sans doute causé un peu de stress chez nos légumes et autres plantations….
Et même si, non, nous ne croulons pas sous les courgettes, non nos poivrons ne sont pas énormes, non nos tomates prennent leur temps et non nous n’avons pas des concombres de 30 cm de long, cela nous suffit… Nous prenons avec bonheur ce que le potager nous offre, nous accueillons chaque légume en cuisine comme une fête…Le potager apprend l’humilité mais aussi et surtout les joies simples…
Mettre les mains dans la terre m’a inévitablement reconnectée à elle, a apporté bien plus (a pompé mon énergie avec un grand E aussi, mais c’est comme ça !!) a ramené mon esprit aux essentiels, m’a fait même parfois revenir à l’esprit ces personnes qui ont compté pour nous et qui, sans le savoir, ont semé ces premières graines en nous…( je comprends tellement mieux maintenant pourquoi mes grands parents, mon père, passaient, pour les uns leurs journées et pour l’autre leurs week-ends au potager, après une semaine de travail en ville ….)
C‘est drôle comme l’envie de laisser définitivement mon cartable, pour le troquer contre un tablier de Jardinière m’a titillée parfois
C’est drôle et bizarre à la fois….

IMG_20200819_090723_125

Et puis dès le début du mois d’aôut, j’ai commencé à percevoir dans de petits détails, l’arrivée de l’automne…comme ça, sans en avoir l’air….des baies dans les haies, des prémices de mûres, des feuilles déjà glissant au sol, des couleurs changeantes, une atmosphère, un semblant d’air qui ne trompe pas, à qui prête attention à ce qui l’entoure, surtout ici, vivant à la campagne …

Un air d’automne qui s’est installé, encore plus au moment où je termine ce fil de Campagne estival…pour me faire glisser doucement vers la rentrée, vers ce mois de septembre qui ne sera pas comme les autres, c’est certain, mais qui sera sans doute encore bien rempli, avec de nouveaux petits zouaves à l’école, la reprise au studio de danse, le retour à l’internat de notre grand, les confitures d’automne, les ballades dans les feuilles, les soupes de courges et autres cucurbitacées…bref, le retour à un rythme différent mais que je souhaite garder au plus proche de mes besoins et essentiels….

Joli mois de septembre !

Et si l’envie vous prend de me laisser quelques mots, ici ou là, c’est avec plaisir que je vous lirai et répondrai…après tout, ce fil est aussi un lien entre nous ….

fbt

2 commentaires sur “Fil de Campagne en vacances… Juillet & Août ’20

  1. il était certain que ton fil d’été tissé entre juillet et août serait riche et plein !!! de doutes, d’interrogations quant à cet avenir flou qui nous attend tous mais surtout plein de couleurs, de saveurs et de moments forts en famille… quel plaisir d’être ton binôme dans nos folles aventures greens .. aujourd’hui encore nous avons refait le monde .. à notre façon ! Et c est juste bon 💚🌿

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s