Lectures et Cie…

Lectures et Cie

« Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu’il vous faut. »

Cette citation de Cicéron, est finalement peut-être celle que je préfère dans les citations qui viennent rythmer mon dernier collage.

Une bibliothèque, un jardin…

J’ai tout ce qu’il me faut semble-t-il ! j’ai les deux et plus encore ! Un endroit dans la maison où me poser avec un bon bouquin, surtout en ce moment, alors que les températures hivernales commencent à se faire sentir…près du poêle ou sous la couette, sous un plaid dans le canapé…

Je ne vous parlerai pas de jardin ni de potager aujourd’hui ,le propos du jour concerne les livres, la lecture.

Ici les livres occupent une bonne place dans une des pièces de la maison, mon bureau bibliothèque, mais on les retrouve aussi dans d’autres pièces.

J’ai souvent plusieurs livres en route, de styles différents, pour parfois créer un peu d’équilibre dans mes lectures. Car il faut bien l’avouer, lorsqu’on lit «  comment être écolo sans devenir dépressif » ou «  une autre fin du monde est possible » il faut avoir quelques autres  lectures plus légères et moins plombantes, il faut bien l’avouer ( pardon pour cette redondance )

Ce collage est pour moi l’occasion , non seulement de collecter de jolies citations inspirantes sur la lecture, mais aussi de faire le point sur ces livres qui ont parsemé mon année de lectrice.

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. » Jules Renard

J’en suis intimement convaincue. Même si certaines graines sont plus importantes que d’autres, offrent plus, nourrissent plus. Chaque lecture laisse une trace.
Certains livres m’ont particulièrement marquée cette année. Je vous les « livre » non pas forcément dans un ordre de préférence ou dans le temps linéaire dans lequel je les ai lus mais un peu en vrac.

«  Le chant de la Tamassee » de Ron Rash, une histoire vibrante sur la nature, la rivière sauvage, l’homme et ses actes aux conséquences qui amènent tragédies et retour en arrière impossible .

« My absolute darling » de Gabriel Tallent, autre récit fort et marquant sur les relations entre un père et sa fille, dans une Amérique sauvage et retirée.

« Le gardien des choses perdues » de Ruth Hogan, un livre bonbon qui se savoure tel une part de lemon cake avec un thé. Une jolie histoire de rencontres, de liens, de transmission, le tout dans une ambiance anglaise que j’ai particulièrement adoré.

« L’arbre monde » de Richard Powers. Un récit marquant, tragique dans le monde des activistes qui tentent de sauver des séquoias millénaires face au monde capitaliste et productiviste. Des personnages d’horizons si différents dont le sort se lie autour d’un de ces arbres menacé par l’aveuglement financier de notre société .

« Après le monde » de Antoinette Rychner. Sans doute le livre qui m’a le plus secouée et marquée cette année. Un livre post effondrement, effroyable, glaçant, porteur d’espérance malgré tout mais j’avoue avoir eu bien du mal à m’en remettre tant ce vers quoi tend le monde actuel me fait parfois, souvent, peur et m’angoisse. Malgré tout, je vous le recommande. ( avec un autre livre parallèle, léger et drôle ou réellement fictif dans une autre période historique par exemple … ) il permet de regarder en face ce qui pourrait survenir si l’humanité toute entière ne mesure pas les conséquences de certains modes de vie, de certains modes de consommation, si les états qui pèsent le plus dans le dérèglement climatique et l’injustice climatique ne changent pas de paradigme au plus vite.

D’autres livres ont accompagné ces douze derniers mois, issus de ma pile à lire de janvier ( Noël était passé par là !! et d’autres occasions dans l’année )

Il y a eu les livres surprises, trouvés dans une grande librairie, des livres emballés dans du papier kraft avec juste trois mots indices . J’ai adoré l’idée lorsque je les ai vus et je n’ai pas été déçue. Je n’ai pas encore lu l’un d’eux : « Le seigneur des porcheries » de Tristan Egolf.

Vous connaissez ce principe de livres surprises ?

Il y a eu les Tesson qui ont jalonné toutes les saisons, récits de voyages, récits fictifs entre orient et occident ; J’attends avec impatience de pouvoir découvrir son dernier «  Blanc ».

Il y a eu les romans historiques policiers, les Jean D’Aillon mais aussi le dernier de Jean Teulé «  Azincourt par temps de pluie », un récit haut en couleurs de la tragique bataille qui a vu mourir toute (ou presque ) la chevalerie française sous le règne de Charles VI le roi fou.

Il y a eu les romans feel good, qu’on lit sans se poser de questions, pour le plaisir de découvrir une histoire avec ses hauts et ses bas qui finissent toujours bien et ça, franchement, ça fait du bien !!

Il y a eu aussi les Joël Dicker, un auteur absolument incroyable, qui écrit à merveille ses romans qu’on a bien du mal à lâcher une fois commencés. Chacune de ses histoires , intrigues policières, journalistiques,familiales où la vérité n’apparaît qu’en toute fin, me procure toujours beaucoup de bonheur de lectrice.

Et puis je suis heureuse d’avoir eu dans ma pile de lecture cette année, le premier roman d’un de mes frères. Ce n’est pas rien quand même !!! « Ce matin-là » de Emmanuel Dé ( c’est son nom d’auteur ) une histoire intrigante, dans l’atmosphère chaude de l’Afrique, qu’il a si souvent arpenté pour son travail, il y a de nombreuses années. Une histoire où se mêle l’Histoire de ce continent, dans sa période esclavagiste et une enquête pleine de rebondissements. Là aussi , je ne peux que vous le conseiller ( en toute subjectivité bien entendu !!! )

Ma pile à lire a bien diminué alors que décembre commence. Je ne lirai pas ceux qui constitue cette autre pile d’ici la fin de l’année mais je compte bien renouveler mon stock pour l’année qui vient.

Des idées de lecture peut-être à me conseiller ? Des récits incontournables ? Des romans zéro prise de tête ou au contraire remuants ?

N’hésitez pas à me partager vos idées…Noël arrive et je compte bien me faire un nouveau sapin de lectures !

Ah et forcément, je ne vous laisse pas sans vous laisser deux titres incontournables pour ce temps de Noël , parce qu’on a tous et toutes grand besoin de magie, même si on est adulte…surtout dans ce monde qui nous pousse toujours plus vers l’avoir et non l’être.

«  Une seconde avant Noël » de Romain Sardou ( lu , lu, relu et re-relu!!) et « Les lettres du père Noël » de Tolkien ( même chose pour le nombre de lectures !!! )

et rappelez vous cette dernière citation « Si vous n’aimez pas lire, c’est que vous n’avez pas trouvé le bon livre ». Merci J.K Rowling

A tantôt pour un nouveau collage et d’autres mots.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s